Vulgarisation du droit et de la justice communautaires : la Cour de Justice de l’UEMOA à la rencontre des magistrats et avocats du Burkina Faso

 

La Présidente de la Cour de Justice de l’UEMOA s’exprimait ce mardi 06 novembre 2019 à l’ouverture du séminaire national de formation et de vulgarisation du droit et de la justice communautaires à l’endroit de magistrats et avocats du Burkina.

Un séminaire qui, selon le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Burkina, vient à point nommé. Et pour cause, Me Paulin SALAMBERE pense qu’il n’est pas certain que les acteurs judiciaires maitrisent tous les contours des textes communautaires, « les dispositions communautaires ne peuvent être interprétées par les juridictions nationales, la Cour de Justice de l’UEMOA est la seule habilitée à le faire », et le Bâtonnier de souhaiter qu’au sortir des travaux, « Magistrats et Avocats puissent regarder dans la même direction ».

Un souhait partagé par le représentant du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, des Droits Humaines et de la Promotion Civique du Burkina. M. Théophile SAWADOGO, Secrétaire Général dudit ministère, a appelé les acteurs judiciaires nationaux à une harmonisation des préoccupations pour une bonne prise en compte des textes communautaires.

Le séminaire qui prendra fin le vendredi 09 novembre 2018 sera articulé autour de trois communications portant sur le Cadre institutionnel et juridique de l’UEMOA ; la Cour de Justice : compétences et procédure applicable devant elle ; le Juge national et le droit communautaire UEMOA.

 
Scroll To Top