Troisième Réunion Ordinaire du Comité Régional des Semences CEDEAO-UEMOA-CILSS

 

Organisée conjointement par les Commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA, le Secrétariat Exécutif du CILSS ainsi que par Le Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles (CORAF), la Troisième Réunion Ordinaire du Comité Régional des Semences CEDEAO-UEMOA-CILSS a eu lieu les 28 et 29 juin 2017 à Ouagadougou.

Cette rencontre est la  « mise en œuvre concertée et conjointe au sein de l’espace CEDEAO–UEMO-CILSS des règlements relatifs aux intrants agricoles, en général, et du règlement semencier en particulier » a précisé M. Issaka HACHIMOU, venu représenter à la cérémonie d’ouverture le Commissaire de l’UEMOA en charge du Département de la Sécurité Alimentaire, de l’Agriculture, des Mines et de l’Environnement (DSAME).

Pour sa part, M. Pierre Emmanuelle OUEDRAOGO, Directeur de Cabinet du Ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques du Burkina Faso, qui a présidé la cérémonie d’ouverture, a exhorté le Comité Régional des Semences à plus de visibilité à travers des actions concrètes d’information et de sensibilisation des acteurs du secteur semencier de nos Etats en vue d’une plus grande connaissance et application du règlement semencier régional.  « En outre, dans un souci de durabilité du secteur semencier, je vous invite à inciter l’ensemble des acteurs qui interviennent dans le secteur à conjuguer leurs efforts individuels et collectifs et à mutualiser leurs ressources humaines et financières pour accroitre davantage la production et la qualité des semences dans nos Etats et faire de l’industrie semencière,  une réalité de nos espaces communautaires » a-t-il ajouté.

Outre les représentants des trois organisations d’intégration Ouest Africaines (CEDEAO-UEMOA-CILSS), cette rencontre a également réuni des acteurs nationaux, régionaux et internationaux des secteurs agricole et semencier.

Pour rappel, le Comité Régional des Semences CEDEAO-UEMOA-CILSS a été mis en place en 2014. Sa première réunion ordinaire a été tenue en 2015 à Abidjan marquant l’adoption de son Règlement intérieur et la validation de son plan quinquennal et sa deuxième réunion en 2016 à Bamako marquant la validation de deux Règlements d’exécution. 

Scroll To Top