Trafic sur le corridor Dakar/Conakry : remise des infrastructures des postes de contrôle juxtaposés de Boundou Fourdou

 

Le Commissaire de l’UEMOA en charge du Département de l’Aménagement du Territoire Communautaire et des Transports (DATC) Paul Koffi KOFFI, a remis le 17 décembre 2019, les clés du Poste de Contrôle Juxtaposé (PCJ) de Boundou Fourdou situé à la frontière entre le Sénégal et la Guinée, aux Autorités des deux pays.

Le site des PCJ de Boundou Fourdou est situé à cheval sur la frontière Sénégal-Guinée. La surface totale mise à la disposition de la Commission de l’UEMOA par les deux Etats est de 15 Hectares dont 10 du côté de la Guinée et 05 pour le Sénégal.

Cette infrastructure, composée principalement de deux bâtiments administratifs distants de près de 50m, va accueillir la douane et police des deux Etats.

Les travaux initiaux de construction du PCJ achevés ont fait l’objet, le 07 décembre 2016, d’une réception provisoire qui a fait apparaître la nécessité de certains équipements et infrastructures supplémentaires notamment le bassin de décantation, les mobiliers et matériels de bureau entre autres.

Le PCJ de Boundou Fourdou devrait permettre d’accélérer les formalités de passage aux frontières, contribuer à l’élimination des faux frais, à la fluidité et à la sécurisation du trafic  et à la réduction du coût des transports sur le corridor Dakar/Conakry.

Cet ouvrage d’un coût total de 3 449 653 988 a été cofinancé par la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Commission de l’UEMOA.

Scroll To Top