Revue 2017 des Réformes, Politiques, programmes et projets communautaires : le Sénégal affiche un taux de mise en œuvre des réformes de 71%

 

C’est en substance ce qu’a révélé le Président de la Commission Monsieur Abdallah BOUREIMA, au Premier Ministre du Sénégal Mahammed Boun Abdallah DIONNE, vendredi 30 mars 2018 dans le cadre de la revue des réformes, politiques, programmes et projets de l’UEMOA au Sénégal , dont les travaux techniques s’étaient déroulés à Dakar du  23 au 25 octobre 2017.

Au cours de l’audience, le Président de la Commission de l’UEMOA a indiqué que le Sénégal a enregistré en 2017 des avancées significatives dans la mise en œuvre des 122 textes communautaires qui couvrent les  trois domaines que sont la Gouvernance économique et convergence, le Marché commun et les Réformes sectorielles.

S’agissant de la mise en œuvre des Programmes et projets communautaires, le Président BOUREIMA a également fait noter que les performances enregistrées sont globalement satisfaisantes sur un portefeuille de dix-sept (17) programmes et projets pour un montant de 49,2 milliards FCFA de ressources communautaires investies au Sénégal. Il a toutefois relevé que des difficultés subsistent, appelant une forte impulsion politique  pour la bonne exécution des réformes et projets communautaires en vue d’engranger les gains de l’intégration régionale.

Le Premier Ministre pour sa part s’est félicité des résultats ainsi obtenus par son pays au terme de la Revue 2017 de l’UEMOA. Il a salué la claire vision des plus hautes autorités de l’Union à travers  l’exercice de la Revue qui est, selon lui, un excellent instrument de mesure des avancées du processus d’intégration régionale. Il est opportunément revenu sur l’emblématique Règlement 14 relatif au contrôle de la charge à l’essieu, dont l’application dès ce 1er avril 2018, a-t-il insisté, doit être intégrale et concomitante pour tous les Etats membres si l’Union veut atteindre les résultats escomptés.

Notons que dans la matinée, la délégation de la Commission a  eu une séance de travail avec des ministres sectoriels du gouvernement sénégalais sous la coordination du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou BA. Cette séance a porté sur le mémorandum de la revue technique dont les travaux avaient réuni les experts du Sénégal et ceux de la Commission en octobre 2017.

 

 

 

Scroll To Top