Renforcement du dispositif réglementaire des produits et technologies de santé dans l’espace UEMOA : les Ministres en charge de la santé des pays membres examinent cinq textes communautaires à Ouagadougou.

 

« Les projets de textes soumis à notre examen sont relatifs à la réglementation des médicaments, des dispositifs médicaux, des aliments destinés aux nourrissons et aux enfants en bas âge et des produits diététiques et de régime mis sur le marché dans nos Etats membres. » dixit le Ministre de la santé du Bénin.

M. Benjamin HOUNKPATIN ouvrait ce vendredi 15 novembre 2019 à Ouagadougou, la réunion des Ministres en charge de la santé des Etats membres de l’UEMOA. Il avait à ses côtés, Madame Léonie Claudine LOUGUE/SORGHO, Ministre de la Santé du Burkina Faso et Joãozinho MENDES Commissaire de l’UEMOA.

M. HOUNKPATIN a relevé l’importance de l’adoption de ces textes qui « permettra aux Etats membres de l’Union d’une part de renforcer leur processus d’harmonisation en tenant compte des expériences acquises et d’autre part de conférer davantage d’efficacité à leurs autorités de réglementation pharmaceutique, afin de leur permettre d’assurer leurs missions essentielles et de mieux sécuriser la disponibilité ainsi que l’accès à des médicaments de qualité ».

Auparavant, le Ministre de la santé du Burkina Faso, a indiqué que « la création de la cellule pour l’Harmonisation de la Réglementation et la Coopération pharmaceutiques au sein de la Commission de l’UEMOA a marqué le démarrage des initiatives d’harmonisation dans notre espace communautaire ».

Quant au Commissaire MENDES, il a relevé qu’en dépit de l’insuffisance des ressources humaines et financières et de l’inadéquation de certains cadres institutionnels actuels, « on a noté de 2010 année d’adoption des textes, à 2018, d’importants efforts dans les pays pour la mise en œuvre des différentes fonctions de règlementation pharmaceutique avec 74% de taux mise en œuvre des textes communautaires selon les résultats de la revue annuelle 2018 des réformes, politiques, programmes et projets de l’UEMOA ».

Au cours de la rencontre, deux projets de règlement, deux projets de décisions ainsi qu’un projet de directive sont soumis à l’approbation des Ministres. Cette réunion s’inscrit dans le cadre d’une étape importante du processus entamé en 2017 par la Commission de l’UEMOA dans le but de doter les Etats membres de textes réglementaires complémentaires et actualisés pour une meilleure régulation des produits de santé au sein de l’espace communautaire.

Scroll To Top