Renforcement des relations institutionnelles entre l’UEMOA et l’OHADA pour une meilleure mutualisation des compétences et des ressources, le Secrétaire Permanent de l'OHADA en séance de travail chez le Président de la Commission de l’UEMOA

 

Echanger sur des questions d’intérêt commun dont le traitement diligent est de nature à renforcer les relations institutionnelles entre l’UEMOA et l’OHADA et favoriser une meilleure mutualisation des compétences et des ressources, c’était l’objectif de la séance de travail entre la délégation de  l'Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) et le Président Abdallah BOUREIMA. Il faut rappeler qu’avec l’adoption, le 26 janvier 2017,  par l’OHADA  d’un Acte Uniforme sur le Droit Comptable et l’Information Financière (AUDCIF) qui vient se juxtaposer avec le SYSCOA en vigueur dans l’UEMOA depuis 1998, il y a un risque de coexistence  de deux (2) référentiels comptables non identiques dans l’espace UEMOA.

La Commission de l’UEMOA, qui avait pleinement participé au processus de négociation du Protocole d'accord du Cadre Permanent de Concertation (CPC) entre l’OHADA et les Organes et Institutions communautaires dotés de pouvoirs normatifs dans les Etats parties a saisi cette occasion pour signer ledit Protocole. Ce Cadre Permanent de Concertation (CPC) a notamment, pour mission de favoriser la concertation, les échanges et la coopération entre l’OHADA et l’UEMOA en vue d’éviter des conflits dans le cadre de l’élaboration des normes relevant de leur compétence.

L’audience a eu lieu en présence du Commissaire en Charge du Département des Politiques Economiques et de la Fiscalité Intérieure, Mamadou Makhtar DIAGNE ainsi celui en charge du Département du Développement Humain, Filiga Michel SAWADOGO.

Le Secrétaire Permanent de l’OHADA,  le Professeur Dorothé C. SOSSA à sa sortie d’audience : Lire la vidéo.

 

Scroll To Top