Pour une gestion efficace du Fonds Européen de Développement (FED), les commissions de l'UEMOA et de la CEDEAO en concertation à Ouagadougou avec les ordonnateurs nationaux de l'Afrique de l'ouest

 

Améliorer la gestion des ressources du FED entre les Etats membres et les Organisations régionales de l’Afrique de l’Ouest, c’est l’objectif de la réunion de concertation qui s’est ouverte ce 8 mai 2018 à Ouagadougou. Organisée par les Commissions de l’UEMOA et de la CEDEAO avec l’appui de la Commission de l’Union Européenne, la rencontre intervient à un mois de la tenue du Comité d’Orientation Stratégique (COS) des Programmes Indicatifs Régionaux (PIR) 10ème et 11ème FED prévue le 8 juin 2018 à Bruxelles en Belgique.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement du Burkina Faso, en présence du Commissaire de l’UEMOA Ibrahima DIEME et du Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso, M. Jean LAMY.

Dans son intervention, le Ministre Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI, Ordonnateur National du FED du Burkina Faso, après avoir félicité les Commissions de l’UEMOA et de la CEDEAO pour la tenue de cette rencontre, a souligné que « l’Union européenne, à travers le FED, participe efficacement à la lutte contre la pauvreté et au développement des Etats de notre région ».

Pour sa part, le Commissaire de l’UEMOA Ibrahima DIEME, Ordonnateur Régional Délégué du FED, a, aux noms des Présidents  des Commissions de l’UEMOA et de la CEDEAO, rappelé que le Réseau Ouest Africain des Cellules (ROAC) d’appui aux Ordonnateurs nationaux du FED de l’Afrique de l’Ouest «a été mis en place dans une perspective d’échanges sur les problématiques communes et de partage d’expériences en vue d’améliorer la gestion des ressources du FED et le fonctionnement des Cellules d’Appui aux Ordonnateurs Nationaux et régionaux du FED. »

La rencontre, qui va durer 2 jours, regroupe une cinquante de participants issus des services techniques des ordonnateurs nationaux du FED de 14 pays de la sous-région  à savoir le Bénin, le Burkina, la Côte d'Ivoire, la Gambie, le Cap-Vert, la Guinée Conakry, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, le Sénégal et le Togo ainsi que des cellules d’appui aux ordonnateurs régionaux du FED (UEMOA et CEDEAO).

Pour rappel, l’Union Européenne (UE) est l’un des principaux partenaires techniques et financiers des Etats de la sous-région. Elle entretient des rapports étroits de coopération bilatérale avec les Etats et aussi avec les institutions régionales que sont la CEDEAO et l’UEMOA dans le cadre des programmes d’intégration communautaire. Les instruments financiers mis en place sont les PIR et les PIN (Programmes Indicatifs Nationaux).

 

Scroll To Top