Paix et sécurité au cœur des préoccupations de l’UEMOA

 

Du 29 au 31 août 2017 à Ouagadougou, la Commission de l'UEMOA a organisé une réunion de coordination de la mise en place d'un mécanisme de veille et d'alerte précoce de l'UEMOA (Mevap).  L’objectif de l’atelier était l’examen et la  validation du projet de mécanisme de Mevap, de ses indicateurs ainsi que l’avant-projet de règlement portant adoption du Mevap.

 

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Monsieur Simon Compaoré, ministre d'Etat, ministre de la sécurité du Burkina Faso qui a remercié la Commission pour son soutient car cette réunion se tient au lendemain de  l'attentat terroriste perpétré le 13 août 2017 contre le café-restaurant Aziz Istanbul à Ouagadougou. « Ces actes criminels ne doivent pas nous empêcher de nous fréquenter, de vivre tout simplement » ajoute-t-il.

Ont pris part à cette rencontre, les experts des États membres de l’Union, les coordonnateurs pour le développement du Réseau Ouest Africain pour l'Edification de la Paix (WANEP) ainsi que les cadres de la Commission de l’UEMOA.

L’initiative de la mise en place d'un mécanisme de veille et d'alerte précoce propre à l'UEMOA découle d'une directive du Comité de Haut Niveau sur la mise en œuvre de la politique commune de l'UEMOA dans le domaine de la paix et la sécurité. Son Excellence Monsieur Macky SALL, président de la République du Sénégal est président dudit comité.

Pour le délégué général à la Paix et à la sécurité de l’UEMOA monsieur Moctar OUANE : « face aux défis sécuritaires auxquels est confronté notre espace communautaire, il est impératif de doter l'Union d'un outil pertinent susceptible de permettre aux instances de décision de prendre en charge, en amont, les enjeux sécuritaires et de créer les conditions permettant d’éviter leur survenance ».

Pour rappel, le rapport du (Mevap) a été validé lors d'un atelier des experts nationaux à Abidjan, du 28 novembre au 02 décembre 2016, puis examiné par les analystes et coordonnateurs nationaux du Réseau Ouest Africain pour l'Edification de la Paix, à Bamako du 12 au 16 décembre 2016. 

Scroll To Top