Financement des projets du Plan Directeur de l’Aménagement des Corridors pour l’Anneau de Croissance en Afrique de l’Ouest (CACAO): la Commission de l’UEMOA en campagne de mobilisation des bailleurs de fonds

 

En prélude à la table ronde des bailleurs de fonds prévue en juillet 2019 à Abidjan en Côte d’Ivoire pour le financement des projets du Plan Directeur de l’Aménagement des Corridors pour l’Anneau de Croissance en Afrique de l’Ouest (CACAO), la Commission de l’UEMOA a réuni  ce vendredi 07 juin 2019 à Ouagadougou, plusieurs de ses partenaires.

Les travaux de la rencontre ont été présidés par le Commissaire de l’UEMOA en charge du Département  de l’Aménagement du Territoire Communautaire et des Transports (DATC), Paul Koffi KOFFI.

Dans son intervention, il a souligné que c’est « en prélude à la table ronde des bailleurs envisagée au mois de juillet 2019, que le Président de la Commission de l’UEMOA a décidé de la tenue de cette réunion préparatoire des Partenaires Techniques et Financiers , dont l’objectif est d’échanger sur le plan Directeur de l’Aménagement des Corridors pour l’Anneau de Croissance en Afrique de l’Ouest (CACAO) en vue d’apprécier votre intérêt pour le plan et à nous accompagner dans la mise en œuvre des projets hautement prioritaires. » La bonne exécution de cet ambitieux programme est estimé à 23 milliards de dollars planifié sur un horizon de 20 ans a indiqué le Commissaire Paul  Koffi KOFFI. Pour la mobilisation des ressources, la Commission de l’UEMOA travaille avec la JICA, la CEDEAO et la BOAD qui est le Chef de file des bailleurs.

Les projets du CACAO touchent  les principaux secteurs économiques, notamment les Mines et l’Energie, l’Eau, l’Agriculture, les Transports, le Commerce et les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Des domaines, qui selon la Représentante Résidente de la BOAD au Burkina Faso, Mme Reine AYEVA entrent parfaitement dans le domaine d’intervention de l’institution financière, d’où, son engagement à côté de la Commission de l’UEMOA pour fédérer autour d’elle les partenaires pour le financement des différents projets. 

Pour sa part, le Représentant de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) a réaffirmé leur engagement à soutenir le projet.

Pour rappel, le Plan Directeur du CACAO est un projet découlant de l’une des initiatives contenues dans la Déclaration de la TICAD V qui s’est tenue à Yokohama au Japon en juin 2013. Elaboré sur la base de 04 pays de la sous-région, en l’occurrence le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Togo et le Ghana, il a été étendu ensuite au Bénin. Ledit Plan définit un schéma équilibré de développement économique entre les régions des pays concernés par le projet afin de promouvoir la croissance économique en Afrique de l’Ouest sur la base des potentialités des secteurs économiques identifiés et des ressources disponibles.

Il vise également à assurer la promotion des corridors de transport par la formulation des stratégies de développement économiques en se basant sur l’approche corridor.

LIRE LE COMMUNIQUE FINAL

Scroll To Top