Deux règlements de l’UEMOA sur les législations pharmaceutiques vétérinaires relus : les acteurs réunis pour la validation de l’étude à Ouagadougou

 

Les travaux de l’atelier régional de validation de l’étude sur la relecture de deux règlements relatifs aux procédures communautaires d’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) et aux redevances ainsi que leurs textes d’application ont démarré ce mardi 18 décembre 2018 à Ouagadougou.

Organisé par le Département de l’Agriculture, des Ressources en Eau et de l’Environnement (DAREN) de la Commission de l’UEMOA, cet atelier a pour objectif principal d’examiner et de valider les différents projets de textes issus de l’étude sur la relecture. 

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Monsieur Issa HIE, Directeur de Cabinet du Ministre des Ressources Animales et Halieutiques (MRAH) du Burkina Faso.

Au cours de son intervention, Monsieur HIE a indiqué que « Malgré le potentiel important du cheptel dans l’espace UEMOA, le secteur de l’élevage affiche encore des performances modestes en termes d’accroissement de la productivité et des productions animales ». Il a également relevé que « ces performances sont limitées considérablement par la faiblesse des investissements publics et privés dans le secteur, mais aussi par la fréquence et la gravité des maladies animales dont beaucoup sont à l’état endémique dans nos pays ». Il a par ailleurs transmis à Madame Zourata OUEDRAOGO/LOMPO, Directrice de Cabinet du Commissaire du DAREN, « les remerciements du Gouvernement et du peuple Burkinabé adressés à Monsieur Abdallah BOUREIMA, Président de la Commission de l’UEMOA pour les différentes initiatives entreprises pour accompagner les Etats membres… dans la mise en œuvre de la réforme des législations pharmaceutiques vétérinaires au sein de notre espace communautaire ».

Prennent part à cet atelier, les Directeurs des Services Vétérinaires, les Présidents des Conseils Nationaux des Ordres des Docteurs Vétérinaires et des représentants des organisations professionnelles d’éleveurs des Etats membres, des experts du Comité Régional du Médicament Vétérinaire, des représentants du réseau des laboratoires de contrôle de la qualité des médicaments vétérinaires en zone UEMOA, des représentants de la FAO, du CILSS ainsi que des cadres de la Commission de l’UEMOA.

Les travaux se poursuivront jusqu’au jeudi 20 décembre 2018.

 

 

 

Scroll To Top