COOPERATION ENTRE LA COMMISSION DE L’UEMOA ET L’ORGANISATION MONDIALE DU TOURISME (OMT)


Le Secrétaire Général de l’OMT et le Commissaire Mamadù Serifo JAQUITE ont procédé à la signature d’un Protocole d’Accord ce vendredi 20 janvier 2023 à Madrid.

La cérémonie s’est déroulée au siège de l’OMT en présence du Commissaire Paul Koffi KOFFI en charge du Département du Développement de l’Entreprise, des Mines, de l’Energie et de l’Economie Numérique, du Ministre nigérien du Tourisme et de l’Artisanat, Hamid MOHAMED.

Les Ambassadeurs de la Côte d’Ivoire, du Sénégal ainsi que les chefs de délégation des Etats membres présents à Madrid pour la FITUR 2023 ont également pris part à la séance de travail.

Le protocole vise à renforcer la coopération entre les deux institutions dans des domaines d’intérêt mutuel dans le cadre de la promotion et le développement du tourisme dans les Etats membres de l’UEMOA.

Trois domaines sont couverts par l’accord, a indiqué le Commissaire en charge du Département du Développement Humain. Il s’agit de « l’appui de l’OMT en matière de marketing et de branding au sein des États membres de l’espace UEMOA, dans une perspective de promotion de leur richesse touristique à l’échelle sous régionale et auprès des principaux marchés émetteurs. Il concerne également la formulation de recommandations à l’échelle sous régionale en matière de gestion des risques et des crises et la vulgarisation des initiatives ainsi que le renforcement des capacités en matière de statistiques du tourisme et à la mise en place de comptes satellites du tourisme au sein des Etats membres de l’UEMOA ».

Zurab Pololikashvili s’est dit très heureux d’accueillir pour la première fois une si forte délégation de l’UEMOA et s’est réjoui de la signature de cet accord de partenariat avec la Commission.

Le Secrétaire Général a profité de l’occasion pour partager avec l’UEMOA quelques projets que l’OMT compte mettre en œuvre sur le continent africain. Il s’agit entre autres de la mise en place d’un fonds de développement du Tourisme et la création d’un centre international de formation. L’instance mondiale du tourisme envisage également d’organiser un forum international au Nigeria sur la gastronomie ainsi qu’une rencontre ministérielle à Addis-Abeba en collaboration avec l’Union Africaine. La Commission de l’UEMOA a souhaité que le forum se tienne au même moment que le festival ECOFEST prévu en novembre 2023 pour plus de synergie d’action.

La rencontre a pris fin par la présentation par le Département juridique de l’OMT du code international de protection des touristes. Ce code n’est ni un traité ni une convention internationale. L’adhésion est volontaire. La Guinée-Bissau est pour le moment le seul pays de l’UEMOA à y avoir adhéré.

L’implication de la Commission l’UEMOA a été sollicitée afin de faciliter l’adhésion des autres Etats membres.

Scroll To Top