Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle : la 7ème réunion s’est tenue à Niamey

 

La 7ème session du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (CHN-SAN), s’est tenue ce mardi 10 juillet 2018 à Niamey sous la Présidence de Monsieur Albadé ABOUBA, Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage du Niger, représentant Son Excellence Monsieur Issoufou MAHAMADOU, Président de la République du Niger, Président dudit Comité.

Dans son allocution d’ouverture, le Ministre d’Etat a, au nom du Président de la République du Niger, souhaité la bienvenue aux participants et leur a souhaité un excellent séjour à Niamey.

« Assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, c’est promouvoir les rendements des cultures pluviales, mais surtout ceux des cultures irriguées » a dit le Ministre d’Etat citant le Président de la République.

« Pour y parvenir, les champs d’investigation à prendre en compte simultanément, exigent un esprit innovateur, de l’anticipation et beaucoup de perspicacité. C’est pour garantir cette approche globale et inclusive qu’il a été convenu de convier les spécialistes en matière d’environnement et de pêche à la réunion des experts. Le Président se réjouit de constater leur présence effective et leur contribution aux réflexions de la présente session » a dit-il poursuivi.

Et de préciser que « la dimension du défi que pose la problématique de la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour notre espace UEMOA, met en évidence l’urgente nécessité d’une plus forte synergie dans nos actions. C’est à ce prix que nous serons en mesure d’articuler avec plus de cohérence nos différentes politiques » a poursuivi le Ministre d’Etat.

Selon les résultats de la dernière campagne agricole, la région UEMOA enregistre une progression annuelle des productions au niveau de toutes les spéculations. Cependant, la situation alimentaire et nutritionnelle demeure globalement préoccupante et se trouve aggravée par l’insécurité persistante dans le bassin du Lac Tchad, le Liptako-Gourma et dans le Centre du Mali.

Des plans de réponses ont été élaborés par les Etats et il reste à mobiliser les financements nécessaires pour la mise en œuvre.

Il est indispensable que les Etats s’investissent beaucoup plus dans le suivi de la mise en œuvre des opérations de soutien des populations en insécurité alimentaire. Dans cette dynamique, le Président invite la Commission de l’UEMOA à se mobiliser davantage pour assister et suivre l’élaboration et la mise en œuvre des plans d’urgence avec l’appui technique du CILSS.

Le Ministre d’Etat a également exhorté la Commission de l’UEMOA à se mobiliser davantage pour accélérer  la mise en œuvre des différentes interventions et réformes structurelles entamées dans le cadre du Programme Communautaire Décennal de Transformation de l’Agriculture pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle. Il demande aux Etats membres de faire montre d’un engagement plus soutenu dans les interventions structurelles nécessaires à une réelle transformation et modernisation de l’agriculture.

Il a, pour finir, lancé un appel aux partenaires techniques et financiers pour poursuivre leurs soutiens multiformes afin de contribuer à éradiquer définitivement ce fléau de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

Les travaux se sont poursuivis par la présentation des conclusions de la réunion des Ministres, par Madame Aminata MBENGUE NDIAYE, Ministre de l’Elevage et des Productions Animales de la République du Sénégal et la remise officielle du rapport de la réunion des Ministres chargés de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, préparatoire à la réunion du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire de l’UEMOA au Président dudit Comité.

Enfin, le représentant du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO) a transmis un message de son institution sur la nécessité de nommer un Ambassadeur de l’Afrique de l’Ouest sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle pour porter au plus haut niveau de l’agenda des Partenaires Techniques et Financiers le financement du secteur de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle.

 

 

Scroll To Top