CCR/UEMOA : réunion de la Commission Technique des Politiques Communes de l’Union

Photo de famille à l'issue de la réunion de la CTPC

«Les facteurs limitant les échanges intra-communautaires (environ 20% actuellement), l’analyse critique des décisions communautaires déjà prises pour accroître leur efficacité et les propositions de nouvelles mesures pour porter le niveau des échanges à 30% dans la zone UEMOA à l’horizon 2020», c’est autour de ce thème que la Commission Technique des Politiques Communes de l’Union (CTPC) s’est réunie du 13 au 15 septembre 2017 à Lomé, au Togo.

Un sujet qui constitue une préoccupation majeure dans le cadre du processus d’intégration économique de la sous-région. Les membres de la Commission Technique des Politiques Communes de l’Union ont ainsi abordé les questions liées à la nature, au volume et aux entraves aux échanges intra-communautaires. Ils ont également passé en revue les politiques mises en œuvre en vue de booster ces échanges.

Dans l’espoir pour la sous-région de porter le niveau des échanges à 30% à l’horizon 2020, cette rencontre qui s’est tenue avec l’appui des représentants de la Commission de l’UEMOA et de l’équipe technique de la Direction Générale de la CCR, a formulé d’importantes recommandations. Les membres de la CTPC ont surtout insisté sur le développement des infrastructures de transport, le renforcement de l’appui aux PME/PMI en vue d’une diversification de l’offre des produits manufacturés et l’amélioration du cadre règlementaire.

Pour rappel, la Commission Technique des Politiques Communes de l’Union a pour principale mission l’examen des questions liées au suivi du processus d’intégration de l’UEMOA, dans le domaine des politiques économiques, financières et monétaires, ainsi que celles concernant les politiques commerciales et douanières. 

Scroll To Top