Atelier sous-régional de mise en place des Plateformes Nationales de Facilitation des pratiques évaluatives (PFE) dans l’UEMOA

 

Ce jeudi 07 décembre 2016, s’est ouvert à Ouagadougou, un atelier sous-régional de mise en place des Plateformes Nationales de Facilitation des pratiques évaluatives (PFE) dans l’UEMOA.

La mise en place d’une Plateforme nationale de Facilitation des Pratiques Evaluatives dans chaque Etat membre de l’UEMOA (PFE) s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route de la Cellule d’Evaluation de la Commission, définie sur la période 2015-2016.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par madame le Secrétaire d’Etat à l’Aménagement du Territoire, représentant le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID) du Burkina Faso. L’atelier réunit une quarantaine d’experts des Etats membres et de la Commission de l’UEMOA.

Perçue comme un instrument efficace d’appréciation des politiques publiques, l’évaluation est devenue un outil indispensable de bonne gestion, tant pour garantir la qualité des programmes que pour satisfaire aux règles de bonne gestion impulsées par les bailleurs de fonds pour le développement.

Consciente de cette réalité, la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) s’est dotée d’une Cellule d’Evaluation (CEval) à l’instar d’autres organisations d’intégration régionale, afin de consolider l’efficacité de ses services et développer la redevabilité dans le dialogue avec les Etats membres et les institutions partenaires.

Elle s’inscrit notamment dans le processus de mise en place du cadre fonctionnel de la CEval au sein de la Commission et dans les Etats membres.

Cet atelier fait suite aux conclusions et recommandations de la mission circulaire que la Commission a mené dans les Etats d’août à novembre 2016.  Cet atelier sous-régional est ainsi une suite logique des travaux et acquis de la mission circulaire de la CEval, visant la mise en place d’une structure focale de  facilitation de la mission de la CEval dans chaque Etat. Cette structure focale est dénommée « Plateforme nationale de Facilitation des Pratiques Evaluatives » (PFE).

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Madame le Secrétaire d’Etat à l’Aménagement du Territoire, représentant le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement du Burkina Faso. 

Scroll To Top