7ème édition du tournoi de l’UEMOA : 3ème sacre pour le Sénégal, trophée du fair-play pour le Togo

 

Démarrée le 26 novembre dernier à Lomé, la 7ème édition du Tournoi de l'Intégration de l'Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine a connu son apothéose le 03 décembre dernier avec la grande finale. Les Lions de la Téranga étaient face aux Aigles du Mali. A l'arrivée, ce sont les hommes de Joseph Koto qui ont remporté le trophée, 1 à 0 devant le Mali.

Au terme d'une   semaine   de compétition, ce sont  les Lions de la Téranga qui ont été sacrés champions de la 7ème édition du tournoi de l’UEMOA. C'est Aliou Badji, l'attaquant de Casa Sport en Ligue 1 sénégalaise qui a débloqué la situation à la 79 ème minute permettant au Sénégal de soulever le trophée du vainqueur.  Sur le plan personnel, Aliou Badji, meilleur buteur du tournoi a été récompensé d'un trophée et d'une enveloppe de 1 million de FCFA.

Sur le plan organisationnel, le Togo peut se rassurer car il détient la palme de la meilleure organisation en 10 ans d’existence du tournoi selon Cheikhe Hadjibou Soumaré, Président de la Commission de l’UEMOA. “Je voudrais réitérer les remerciements de la Commission aux autorités togolaises qui ont bien voulu accueillir cette édition. Concernant le bilan, du point de vue des objectifs fixés par l’UEMOA, nous pensons que la 7ème édition a comblé nos attentes. En réalité, en instituant ce tournoi, la commission s’est fixé deux objectifs : réaliser le brassage de la jeunesse de 8 pays de l’espace et inculquer l’esprit de fair-play, la solidarité et la fraternité entre les jeunes.  Si vous avez suivi les matches depuis le début jusqu’à la finale, la mobilisation de la jeunesse a comblé nos attentes. Donc un bilan très positif” a déclaré le Président de la Commission de l’UEMOA.

Le ministre des sports du Togo, Guy Madjé Lorenzo a pour sa part indiqué que selon les retours qu’il a eus, toutes les délégations présentes à Lomé ont été satisfaites de l’organisation. M. Guy Madjé Lorenzo en a profité pour remercier la cellule permanente de l’UEMOA et la commission nationale d’organisation qui ont fait un travail extraordinaire.

A l'heure du bilan, tous les observateurs sont unanimes, le Togo, pays hôte, a tenu ses engagements et à défaut d'avoir l'opportunité de jouer la finale, peut se consoler avec le trophée fair-play.

Scroll To Top