5ème édition de la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’UEMOA dans les Etats membres.

La Côte d’Ivoire enregistre un taux global de 80% en termes de transposition et d’application des réformes contre 69% en 2018, soit « un bond très satisfaisant de 11 points de pourcentage, la meilleure progression annuelle au niveau de notre Union au titre de l’année 2019 » selon Abdallah BOUREIMA : le Président de la Commission de l’UEMOA a fait le point ce 25 novembre 2019 au Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY. Il était en compagnie du Ministre de l’Economie et des Finances Adama COULIBALY.

La rencontre a eu lieu au cours d’une audience à la Primature. Le Président de la Commission de l’UEMOA a remis le Mémorandum de la Revue Annuelle des Réformes, Politiques, Programmes et Projets de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine au titre de l’année 2019 en Côte d’Ivoire.

L’occasion pour Abdallah BOUREIMA de dresser, devant le Premier Ministre, l’état des lieux des Chantiers de l’intégration régionale 

 « Des avancées très significatives ont été enregistrées dans la mise en œuvre des cent treize (113) réformes communautaires examinées dans les trois (03) domaines que sont Gouvernance économique et convergence ; Marché commun ; Politiques sectorielles.

Au total, en 2019, la Côte d’Ivoire a enregistré un taux global de 80% en termes de transposition et d’application des réformes contre 69% en 2018, soit un bond très satisfaisant de 11 points de pourcentage.

La revue 2019 a aussi porté sur seize (16) programmes et projets communautaires en exécution en Côte d’Ivoire totalisant un montant de 64 milliards de FCFA avec un taux de décaissement de 79%.

Les secteurs concernés : agriculture, élevage, pêche et environnement pour un montant de 17,435 milliards de FCFA avec un taux d’exécution physique  de 70,25% ; énergie : 43,05 milliards de FCFA pour un taux d’exécution physique de 83,25% ; aménagement du territoire communautaire et transports : 3,318 milliards de FCFA avec un taux d’exécution physique de 45%.

Pour Abdallah BOUREIMA, « des progrès ont certes été enregistrés, mais des obstacles restent encore à surmonter. Au plan technique, des recommandations pertinentes sont faites, mais une impulsion politique s’avère nécessaire pour assurer une exécution performante des réformes et projets communautaires en Côte d’Ivoire et permettre au pays de tirer un plus grand profit des gains de l’intégration régionale. »

Message bien reçu par le Premier Ministre…

Amadou Gon COULIBALY a exprimé sa satisfaction à l’ensemble des Ministres qui ont permis au Gouvernement d’honorer les engagements pris par son pays lors de la revue de 2018 pour atteindre les résultats satisfaisants de 2019. 

Pour lui, il s’agit « de poursuivre les efforts afin que  les projets communautaires soient conduits de manière efficace pour l’amélioration quotidienne des conditions de vie de nos populations… La Côte d’Ivoire doit être un exemple dans le renforcement du processus d’intégration régionale.»

A noter que le Président Abdallah BOUREIMA avait à ses côtés les Commissaires de l’UEMOA Mamadou Makhtar DIAGNE, Paul Koffi KOFFI et Filiga Michel SAWADOGO ainsi que le Représentant Résident de la Commission en Côte d’Ivoire Gustave DIASSO.

Après Abidjan, le Président de la Commission de l’UEMOA et sa délégation seront à Lomé ce 29 novembre pour la restitution des résultats de la 5ème revue annuelle de l’UEMOA au Togo.

 

Scroll To Top