3ème revue annuelle des réformes, politiques, projets et programmes communautaires de l’UEMOA en Côte d’Ivoire

 

« La Côte d’Ivoire accorde une importance particulière au renforcement de l’intégration régionale, en témoigne le fait qu’elle en a fait l’un des axes stratégiques des Plans Nationaux de Développement (2012-2015 et 2016-2020) », dixit, le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Economie et des Finances. Monsieur Adama COULIBALY donnait ainsi, au nom du Ministre de l’Economie et des Finances, le coup d’envoi à Abidjan ce 6 novembre 2017, des travaux techniques de la Revue annuelle des Réformes, Politiques, Projets et Programmes de l’UEMOA en Côte d’Ivoire pour l’édition 2017. C’est pourquoi, dira M. COULIBALY, dès la fin de la précédente revue en 2015, «sous l’impulsion de Monsieur le Premier Ministre, nos structures ont redynamisé le système de suivi et de reporting de la mise en œuvre des textes communautaires favorisant ainsi leur niveau d’internalisation dans les dispositions nationales. » Il a ensuite invité les experts sectoriels à une participation active au déroulement des travaux de la présente revue et à fournir à la délégation de l’UEMOA toutes les informations requises pour « une évaluation juste et crédible »

De son côté, le Représentant Résident de la Commission de l’UEMOA en Côte d’Ivoire, a, au nom du Président de la Commission Abdallah BOUREIMA, adressé, «toute la reconnaissance et les remerciements de la Commission aux plus Hautes Autorités de la Côte d’Ivoire et au Peuple Ivoirien pour leur hospitalité ». Jean Gustave SANON a ensuite souligné la présence importante à cette rencontre des représentants des différentes structures administratives, ce qui témoigne «de l’attachement des autorités ivoiriennes au processus d’intégration régionale ainsi que leur volonté d’en faire le moteur d’une croissance économique forte, durable et inclusive, pour l’amélioration des conditions de vie des populations de l’Union.»

Au terme des travaux, un mémorandum adopté par consensus sanctionnera les travaux des experts et sera au cœur des échanges entre la délégation de la Commission conduite par le Président de la Commission de l’UEMOA et la délégation ministérielle, sous la conduite du Ministre de l’Economie et des Finances.  Les conclusions seront ensuite présentées au Premier Ministre.

Pour rappel, cet exercice traduit la volonté des Chefs d’Etat et de Gouvernement à travers l’adoption de l’Acte additionnel n°05/2013/CCEG/UEMOA du 24 octobre 2013 instituant une revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires dans les Etats membres de l’UEMOA.

 

 

Scroll To Top